Maillot Espagne Domicle Coupe Du Monde 2018

Coupe du monde 2018 : ce qu’il faut savoir sur l’équipe d’Espagne

Palmarès, onze-type et ambitions… Zoom sur l’équipe d’Espagne, qualifiée pour la Coupe du monde en Russie.
Alors que la 21e Coupe du monde de football se tient en Russie du 14 juin au 15 juillet, Le Parisien fait une revue d’effectifs des 32 nations en lice. Au tour de l’Espagne, championne du monde 2010 et double championne d’Europe.

Classement Fifa. 6e.

Palmarès. Un titre en 2010 (en 15 participations).

Sélectionneur. Julen Lopetegui (depuis 2016)

Equipe-type probable. De Gea – Nacho – Piqué – Ramos- Alba – Alcantara – Busquets – Iniesta – Silva – Morata – Isco.

Joueurs à suivre. Iniesta (FC Barcelone), Isco (Real Madrid), Asensio (Real Madrid).

Qualifications. Dix matchs, neuf victoires et un nul, 36 buts marqués pour seulement trois encaissés : la Roja a signé un parcours impeccable dans le groupe G. Elle termine avec 28 points, devant l’Italie (éliminée en barrage).

Ambitions. Après les triomphes de la génération dorée ayant remporté consécutivement l’Euro 2008, la Coupe du monde 2010 puis l’Euro 2012, l’Espagne a essuyé une sévère douche froide en 2014. Eliminée du Mondial au Brésil dès la phase de poules après deux défaites cinglantes, l’Espagne s’est ensuite inclinée en 8e face à l’Italie (2-0) lors de l’Euro 2016. Après le départ de Vicente del Bosque, l’équipe coachée par Julen Lopetegui peut raisonnablement viser le dernier carré. Forte d’un jeu de passes épuisant pour ses adversaires, elle peut compter sur des cadres très expérimentés (Iniesta, Ramos) et l’arrivée de jeunes talents, tels que Marco Asensio et Isco. Didier Deschamps, le sélectionneur français, y voit un adversaire redoutable : « S’il y a une équipe à éviter, c’est bien l’Espagne. Si ça peut être un autre que nous qui la rencontre, c’est bien ».

Le Portugal et l’Espagne, tous deux placés dans le groupe B, s’affronteront lors du premier tour de la Coupe du Monde, l’an prochain, en Russie.
Il n’y a pas vraiment de groupe de la mort qui se dégage à la suite du tirage au sort de la Coupe du monde 2018 qui s’est déroulé ce vendredi en Russie mais le groupe B réserve une belle affiche entre le Portugal, champion d’Europe, et l’Espagne, vainqueur des Euros 2008, 2012 et de la Coupe du monde 2010.

La rencontre entre les deux nations aura lieu le vendredi 15 juin à Sotchi. Le Maroc d’Hervé Renard et l’Iran complètent ce groupe B.

Quand Julen Lopetegui a été nommé au poste de sélectionneur de l’Espagne, il s’est retrouvé confronté à une situation particulière. Il héritait en effet d’une équipe qui avait tout gagné, deux UEFA EUROS consécutifs et une Coupe du Monde de la FIFA™… mais qui restait aussi sur trois derniers grands rendez-vous internationaux manqués. Une situation délicate, qu’il allait falloir gérer avec le plus grand soin.

En un an et demi à peine, le technicien de 51 ans a dépassé toutes les attentes. L’Espagne fait à nouveau partie du gratin mondial et figure parmi les favoris de Russie 2018. Lopetegui revient sur les quatre clés de voûte de cette réussite.

Si vous voulez s’intéressez à nouveau maillot d’Espagne coupe du monde 2018, vous pouvez entrer notre boutique, on vend maillot de foot pas cher, la qualité est super.

Ce contenu a été publié dans Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *